Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

Pourquoi faut-il régulièrement revoir ses contrats d’assurances ?

Les spécialistes recommandent de réviser les contrats d’assurance au moins une fois chaque année. Et pour cause, vos besoins ou votre situation peuvent changer au fil du temps. Sans cette modification du contrat, vous vous mettrez alors à payer une assurance beaucoup trop onéreuse compte tenu du risque diminué ou au contraire, de ne pas profiter d’une couverture adaptée en raison de risques aggravés.

Pour signaler des risques aggravés

Les assurés ont la possibilité de modifier à tout moment leurs contrats d’assurance dans l’optique de les adapter aux évolutions des risques qui leur pèsent dessus. En cas de changement sur leur situation qui aggrave les risques déjà couverts ou qui entraîne une apparition de nouveaux risques, ils sont tenus de les signaler à l’assureur afin que de réaliser les révisions contractuelles requises. Si cette démarche n’est pas entreprise, le contrat devient alors caduc. Ces nouvelles circonstances doivent être signalées par l’assuré sous un délai de 15 jours. À charge de l’assureur de choisir s’il va décider de rompre le contrat ou de le maintenir. Avec la seconde option, deux cas de figure peuvent apparaître. Dans un premier temps, la compagnie d’assurance accepte de maintenir le contrat, mais décide d’appliquer une majoration sur le coût des cotisations. L’assuré est en droit d’accepter ou de refuser cette proposition. Dans un second temps, l’assureur valide la nouvelle proposition sans appliquer de majoration s’il estime que les nouveaux risques déclarés sont trop mineurs pour revoir à la hausse le prix du contrat.

À cause d’une diminution des risques

À l’inverse, en cas de réduction du risque, l’assuré peut demander à ce que son contrat soit ajusté pour profiter d’une baisse sur ses cotisations. Ce cas survient par exemple lors de la souscription à une assurance auto tous risques. On sait que ce genre de couverture est surtout adapté aux voitures de grande valeur. Mais avec le temps, le véhicule vieillit et sa valeur résiduelle baisse. Idem pour l’assurance habitation. Si le patrimoine a diminué au fil des années, il n’y a plus d’intérêt de garder le même contrat.

En outre, la modification peut être à l’origine d’une nouvelle situation de l’assuré : changement de domicile, de profession, de situation matrimoniale ou de régime matrimonial.

Comment réviser son assurance ?

Pour pouvoir le modifier, Le Mag de l’Assurance préconise deux démarches. La première consiste à aller directement en agence pour négocier de vive voix avec le conseiller la nature des révisions à réaliser sur le contrat. L’occasion de profiter des recommandations émises par ce dernier pour que le nouveau contrat soit conforme avec les réels besoins du demandeur.

La seconde solution est d’envoyer tout simplement un courrier par recommandé avec accusé de réception à la compagnie d’assurance. L’absence de réponses sous un délai de 10 jours fait office d’acceptation sur les conditions demandées par l’assuré conformément au Code de l’assurance.

Mais si jamais l’assureur refuse cette demande de modification, rien n’empêche l’assuré de rompre définitivement le contrat et d’en souscrire un nouveau auprès d’une autre compagnie. De toute façon, l’évolution de la règlementation l’y autorise. La mise en vigueur de la Loi Hamon dernièrement par exemple autorise la résiliation d’une assurance après un an d’engagement. En ce qui concerne les professionnels, rendez-vous sur Le Guide de l’Assurance Pro.

Communiqué de presse de Tristan |Proposé le 26 août 2019 |Commenter...