Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

Pourquoi faire jouer la concurrence quand on chercher un crédit ?

Comme chaque établissement de crédit dispose de sa propre stratégie commerciale, les propositions peuvent également varier d’un organisme à un autre. D’où l’intérêt de faire jouer la concurrence dans le but d’obtenir la meilleure offre. En ce sens, il est primordial de comparer ces offres entre elles en recourant aux comparateurs proposés par de nombreux sites spécialisés dont Le Financeur.

 

Comment s’y prendre ?

Pour être sûr d’avoir l’emprunt le plus avantageux, il vous faudra négocier certains points, à savoir : le taux d’emprunt, les frais de dossier, les indemnités de remboursement anticipé, la durée de l’emprunt, la modulation d’échéance, le report de mensualité, l’assurance emprunteur ainsi que les avantages que vous pourrez obtenir pour la domiciliation de vos revenus.

Le taux d’emprunt

Sachez que si vous êtes un primo-accédant, à la recherche de financement pour votre prêt immobilier, vous pouvez obtenir un prêt à taux zéro. C’est le taux d’intérêt qui définira le coût de votre emprunt. Quelques milliers d’euros d’économie peuvent être réalisés avec une différence de 0,5 point. Choisissez la banque qui offre le taux annuel effectif global le plus bas.

Les frais de dossier

Ils peuvent être exorbitants chez certains établissements financiers. Solliciter l’intervention de courtiers ou les banques en ligne peut vous être bénéfique. Parfois, ils ne demandent pas de frais de dossier.

Indemnités de remboursement anticipé

Dans le cas où vous rembourserez votre crédit avant échéance, vous devez en principe verser des pénalités égales à 3 % du capital restant dû avec un maximum de 6 mois d’intérêts. Vous pouvez négocier l’exonération de cette pénalité.

La durée de l’emprunt

Si vous optez pour une durée plus longue, votre mensualité sera plus faible. Si vous souhaitez rembourser au plus vite votre crédit et ne pas payer trop d’intérêts, vous devez choisir la durée la plus faible.

La modulation d’échéance

En négociant une modulation d’échéance, vous pourrez revoir à la hausse ou à la baisse le montant de votre mensualité après quelques échéances.

Le report de mensualité

Cette clause vous permettra de suspendre vos échéances de 3 à 12 mois. En cas de difficulté, elle pourra vous être utile. Le nombre de report dont vous pouvez bénéficier peut varier suivant les conventions de prêt.

L’assurance emprunteur

Depuis janvier 2018, l’amendement Burquin autorise les emprunteurs à changer de contrat d’assurance de prêt facilement. Il devra toutefois présenter le même niveau de couverture que celui proposé par votre établissement de crédit sinon ce dernier peut le refuser. A partir de la première année, vous avez la possibilité de rechercher l’offre la moins chère.

Les éventuels avantages d’une domiciliation

Bien que les banques puissent exiger à tout nouveau souscripteur d’emprunt une domiciliation de revenus durant 10 ans, elles peuvent également lui accorder une contrepartie comme un taux de crédit plus avantageux par exemple.

Pour bénéficier des meilleures conditions

Mettez en concurrence les organismes financiers en bien négociant sur ces quelques options. Vous pouvez économiser jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Par ailleurs, prenez le temps de bien décortiquer tous les termes du contrat avant de signer et surtout, optez pour une formule adaptée à votre profil et à vos besoins.

Communiqué de presse de Tristan |Proposé le 4 juin 2019 |Commenter...

Envie d'en lire plus ?

    None Found

Commenter