Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

La multiplication des partenaires, un phénomène de fond

Selon une étude réalisée auprès d’un millier de personnes âgés de 18 à 69 ans et représentatives de la population française, le comportement des Français a considérablement évolué en l’espace seulement de trois ans pour tout ce qui concerne la rencontre en ligne, tant dans la façon dont elle est perçue que dans la manière qu’elle est utilisée.

Vers une culture du « sans lendemain »?

Dixit l’étude publiée début juin 2015 par l’Ifop pour CAM4 et amplement relayée dans la presse, on constate tout d’abord que le comportement des hommes (principalement) a évolué. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser ces portails pour faire des rencontres fugaces et sans avenir. Ce chiffre a même pratiquement doublé pour passer de 22% en 2012 à 38% en 2015.
A titre de comparaison, les femmes ne sont quant à elles qu’un peu plus de 10% à rechercher une telle relation.

lapin

Mieux, cette étude démontre, s’il fallait encore en douter, que les Français (hommes et femmes) dans leur ensemble ont une bonne image de ces sites. C’est d’ailleurs pour cela que le chiffre des inscrits est passé de 2 sur 10 il y a cinq ans à 4 sur 10 de nos jours.

Il s’agit donc d’une véritable mutation de notre société, une mutation qui se fait à la vitesse grand V, favorisée par des outils comme des applis mobiles ou la géolocalisation que proposent certains sites de rencontre comme Piouk.com qui est spécialisé Ile de la Réunion.

On peut donc se demander ce qui se cache derrière cette multiplication des partenaires. Ce ne sont pas les moeurs qui ont radicalement changé en l’espace de 5 ans, mais l’espoir de trouver mieux à chaque fois…. Une illusion ?

Communiqué de presse de netideal |Proposé le 11 juin 2015 |Commenter...