Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

Cambriolage : que couvre l’assurance habitation ?

Le cambriolage est un phénomène qui arrive souvent et auquel nous devons nous préparer. Les intrusions de domicile et les tentatives d’effraction causent à chaque fois de nombreux dégâts. Et c’est souvent l’assurance habitation qui couvre ces cas précis. Mais attention l’assurance habitation ne prend pas toujours en charge les biens volés. Pour obtenir une compensation supplémentaire en cas de vol et vandalisme, il faut obligatoirement ajouter une garantie y afférant lors de la souscription d’une assurance habitation.

Cambriolages : un fléau pour nos habitations

Selon les statistiques, le niveau de cambriolage en France est assez élevé. La France enregistre environ 400 000 cambriolages par an. Une hausse du cambriolage en pleine journée est constatée, soit 80 % de cambriolages qui ont lieu entre 14 h et 16 h. Toutes les zones sont concernées par le cambriolage, mais un taux de concentration important est observé en ville (près de 80 %). Dans 41 % des cas, les cambrioleurs entrent en effraction par la porte d’entrée contre 38 % par les fenêtres. La plupart des cambriolages concernent les résidences principales (50 %), mais les locaux professionnels (44 %) et les résidences secondaires (6 %) ne sont pas en reste.

En cas de cambriolage : quels dommages sont couverts par l’assurance habitation ?

L’assurance habitation couvre généralement les biens volés dont :
• le mobilier courant tels les meubles, les vêtements, les appareils électriques et ménagers
• les objets sensibles comme le matériel photographique ou informatique, les téléviseurs, les caméscopes, hi-fi, lecteur DVD, etc.
• les objets de valeur tels que les tapisseries, les tableaux, les fourrures, les bijoux, les métaux précieux.
Pour obtenir une indemnisation cambriolage, il est important de rassembler les preuves qui peuvent justifier l’existence des biens volés comme les bons, les factures et autres. Il faut aussi obligatoirement apporter une justification des dégâts commis par l’effraction comme les traces d’escalade, les fractures des portes, etc.

Comment protéger son habitation des cambriolages ?

Pour empêcher les cambriolages, la solution la plus simple est de ne jamais laisser sa maison inhabitée trop longtemps, ou de solliciter l’aide du voisinage ou d’un gardien au besoin. Plusieurs solutions de protections anti-intrusion sont aussi disponibles pour sécuriser les portes et les fenêtres : verrous supplémentaires, serrures additionnelles, détecteur de mouvement, système d’alarme sans fil, etc. Nous vous invitons à consulter ce site pour plus d’informations.

Communiqué de presse de admin |Proposé le 30 novembre 2016 |Commenter...