Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

S’intéresser au prêt personnel sans enquête de crédit

Il arrive qu’avec la souscription de plusieurs prêts, un client d’une banque soit dans l’impossibilité d’honorer ses engagements, ou devient même un interdit bancaire. Dans ce cas-là, il lui sera quasiment impossible d’obtenir un autre prêt auprès de sa banque. Il existe cependant des solutions pour souscrire des prêts personnels sans enquête de crédit.

Pourquoi opter pour un prêt personnel sans enquête de crédit ?

En ce qui concerne le prêt personnel sans enquête de crédit, il s’agit d’une option pour les personnes qui sont interdites bancaires ou qui sont surendettées. En effet, même si l’emprunteur est fiché à la banque, il pourra souscrire à un autre prêt. Ce type de crédit ne tient pas compte de la situation bancaire en général du demandeur. Peu de processus administratifs sont mis en route, ce qui facilite encore plus l’obtention du crédit. Il arrive que la somme demandée soit disponible moins de 24 h après l’accord de la demande. C’est donc une solution rapide pour les personnes qui ont besoin de liquidité en urgence.

Les emprunteurs ne négocient pas avec des établissements bancaires, mais avec des organismes de crédit particuliers. En effet, une personne sous interdiction bancaire est dans l’obligation de remettre à sa banque ses chéquiers ainsi que sa carte de crédit, ainsi elle ne pourra pas augmenter encore plus son état d’endettement. Pour découvrir plus d’informations, visitez ce site.

Quelques précautions à prendre

Si les banques refusent à ses clients surendettés d’aggraver encore plus leur cas, ce n’est pas par pure peur de ne pas être remboursées. Il s’agit surtout d’une tactique pour éviter les longues procédures de remboursement, car ces établissements reprendront toujours leur investissement coûte que coûte. Aussi, pour ne pas perdre du temps dans le recouvrement des créances, les banques évitent d’endetter les clients au-delà du raisonnable. Il est nécessaire de rappeler que contracter un prêt personnel sans enquête de crédit c’est souscrire un nouveau crédit donc, rajouter encore plus de dettes à l’actif du demandeur. Si on signe pour un prêt afin d’en couvrir un autre, la situation ne verra jamais de fin et elle empirera de jour en jour.

Il est important de noter aussi que si l’on contracte un prêt personnel sans enquête de crédit auprès d’un particulier ou d’un organisme de crédit, il arrive qu’on n’ait pas toujours affaire à des personnes nettes. Et contrairement aux procédures légales de la banque, les particuliers peuvent utiliser des méthodes plus drastiques, voire même en dehors des cadres de la loi, pour se faire rembourser. Il est nécessaire donc de bien choisir son créancier, et de ne pas hésiter à enquêter sur ce dernier.

Communiqué de presse de jeanclaude |Proposé le 28 octobre 2016 |Commenter...