Economie Info, Actualité de l'économie

L'actualité de l'économie

Communiqué de presse Economie Info, Actualité de l'économie
RSS Economie Info, Actualité de l'économie

Pilote de ligne, un métier qui rapporte gros !

Devenir pilote de ligne, un rêve pour certains une réalité pour d’autres.

En France, pour faire d’un cockpit votre lieu de travail, plusieurs choix s’offrent à vous :

  1. L’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC),
  2. La filière pilote cadet par Air France,
  3. L’Armée de l’Air ou l’auto-formation

L’ENAC

La voie royale consiste bien évidemment à passer par l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile. Cette formation d’Etat est gratuite, encore faut-il réussir son concours d’entrée d’un très haut niveau. Elle comporte 3 voies d’accès : la première s’adresse à des candidats n’ayant aucune connaissance ou compétence aéronautique, les 2 autres s’adressent à des élèves disposant de connaissances théoriques et pratiques. Néanmoins, les places sont chères. L’école forme également à d’autres métiers : des ingénieurs spécialisés dans l’aéronautique, des techniciens, des contrôleurs aériens…

L’option Air France

Une autre possibilité, pour ceux qui auraient échoué au concours, consiste à tenter la filière pilote cadet dispensée par Air France. La formation, elle aussi gratuite, est même, dans certains cas, rémunérée. Elle se déroule en deux phases distinctes :

  1. formation initale de 20 mois,
  2. formation complémentaire de 8 mois.

Une fois le diplôme en poche, vous êtes intégré au sein des équipages d’Air France. Grâce à vos trois galons dorés, vous débutez votre carrière en tant qu’officier pilote de ligne qualifié A320, sur le réseau court et moyen courrier.

Cette formation, qui offre une cinquantaine de places par an, est à destination de jeunes scientifiques ayant au minimum un bac +2.

Les autres options

D’autres formations de pilote sont proposées par l’Armée de l’Air notamment et, à la fin de votre contrat, rien ne vous empêche de postuler auprès de compagnies aériennes.

Sachez enfin qu’il est aussi possible d’acquérir par soi-même les différents brevets de pilote dans des écoles privées, une option onéreuse autour des 80 000€.

Quoiqu’il en soit, pour devenir pilote de ligne, vous devez être doté de certaines qualités indispensables au métier : parler l’anglais, avoir un bon niveau en Maths, en Physique et être en bonne santé. Attention à la limite d’âge selon les filières, 30 ans maximum.

Si votre rêve se réalise, vous débuterez votre carrière en qualité de co-pilote et, ce n’est que 3 à 5 ans plus tard, après 1500h de vol, que vous pourrez tenter votre Licence de pilote de ligne pratique pour devenir commandant de bord, souvent le couronnement d’une carrière de pilote.

Découvrez le témoignage d’un pilote de ligne sur son métier : http://www.cncorientation.fr/devenir-pilote-de-ligne-temoignage-fiche-metier/

Communiqué de presse de gianluca9 |Proposé le 30 décembre 2016 |Commenter...